1 an et 1 mois post op

2082012

Voilà, j’ai enfin fait une photo mais à vrai dire, on ne voit pas de vraie évolution depuis avril.

Je dirais que la cicatrice est davantage aplanie et aussi plus rosée, ce qui est bon signe mais elle s’est encore élargie sur les côtés.

Je pense que ça ne pourra pas aller plus loin et je continue de masser même si j’avoue que j’en ai franchement marre et que je ne le fais pas tous les jours.

Entre 2 ou 3 fois par semaine je fais du palper/rouler comme une malade dessus mais je continue d’hydrater en alternant aloé vera et crème hydratante.

Je fais donc parti des personnes qui peuvent mettre 2 ans à cicatriser. Je suis patiente et mon chirurgien continue de me suivre. Il est confiant quand au résultat final … il faut juste attendre.

La silhouette est chouette et c’est ce qui compte le plus.

Une photo :


1 an et 1 mois post op juille10

 




Visite nutri pour équilibre alimentaire flexitarien + Comparaison Mesures 2010 et 2012

22062012

En revoyant ma nutritionniste ce jour pour équilibrer des repas végétariens, je lui ai demandé les tailles que je faisais au début de perte de poids.

En septembre 2010, je faisais donc 92 cm de tour de taille et 108 cm de tour de hanches pour 75 kg  (j’avais déjà perdu quelques kilos  depuis  mai 2010 avant d’aller la voir).

C’est quand même impressionnant car aujourd’hui en juin 2012, je fais 77 de taille et 85 de hanches :)

Je suis heureuse car l’équilibre de mes repas est très satisfaisant d’après la nutritionniste et comme il me convient c’est parfait =).

En fait, j’ai simplement remplacé viande et poisson par du tofu que je fais sauter avec des épices et des galettes de céréales cuisinées à divers parfums, indien, colombo ou encore millet et champignons. Ca nous ravit les papilles mon chéri et moi, même le fiston aime bien mais lui continue la même alimentation qu’avant. Cette décision m’appartient et ce n’est pas celle de mon fils, il fait ce qu’il veut même s’il apprécie certaines choses végétariennes.

Nous mangeons de bons oeufs frais une fois par semaine, j’en mets aussi dans mes galettes de céréales le matin la quantité correspondant à un 1/2 oeuf car je les prépare pour 2 jours à chaque fois.

Du poisson, une fois par semaine et une viande mais pas toujours. J’ai aussi remplacé les yaourts au lait de vache par des yaourts au lait de brebis, mais je mange encore des yaourts au lait de vache, notamment dans mes galettes le matin ou si je n’ai plus de yaourt brebis.

J’ai complètement supprimé le beurre le matin et je tartine mes tranches pains complets de purée d’oléagineux que j’adore.

Voilà, je me sens super en forme,  mieux niveau digestion et intestins. Je vais aussi plus facilement aux toilettes grâce aux fibres plus nombreuses dans ce type d’alimentation.

J’ai appris aussi des choses, comme manger des lentilles avec des pâtes par exemple, ou encore des fèves associées à du riz étaient une bonne chose dans le régime végétarien. Elle m’a ainsi dit que tous les pays du monde le faisaient depuis la nuit des temps. L’inde associe le riz et les lentilles, la chine, le riz et le soja, le Maghreb la semoule et les pois chiches etc… Ce sont aussi des populations qui ne mangent pas beaucoup de viande comparés à nous voire pas. Sans ce mélange, il ne serait pas possible de vivre …

Ralalalala … ça me plait de plus en plus. En fait, je me rends compte que nous mangeons vraiment mal depuis la nuit des temps aussi … Ce n’est que mon avis personnel surtout, il ne faut pas prendre cela comme une vérité, c’est la mienne ;-) .

 

 




Mes 1er pas cuisine japonaise, enfin surtout les sushis

3062012

Dans mes découvertes culinaires, en voici une autre … Un vrai régal pour tout le monde avec un choix incroyable d’ingrédients. Pour tous les goûts végétariens ou pas, le tout étant de trouver ceux qui sauront ravir les palais et réveiller les papilles.

Sushis & Co

Sushis & Co

Présentation de l’éditeur

Sushis rouget et tapenade, california rolls saumon-avocat, makis crevettes yakitori, sushis banane, coco et citron vert…Pour des sushis et des makis gourmands et savoureux à partager entre amis ou en famille, cet ouvrage propose 60 recettes salées et sucrées, faciles et créatives, élaborées et dégustées par des mordus de gourmandise. Les blogueurs de 750 grammes, à la pointe des tendances, ont mis toute leur ingéniosité pour élaborer leurs meilleures recettes de Sushis et Co, spécialement pour cet ouvrage.

Détails sur le produit

  • Relié: 95 pages
  • Editeur : Solar (22 septembre 2011)
  • Collection : 750g de plaisir
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2263056661
  • ISBN-13: 978-2263056666
  • Prix au 3 juin 2012  9,49 Euros sur Amazon.fr

Cuisiner japonais pas à pas

 

Cuisiner japonais pas à pas

Présentation de l’éditeur

Tous les classiques de la cuisine japonaise en pas à pas : sushi, sashimi, yakitori, soupes, nouilles

Détails sur le produit

  • Broché: 160 pages
  • Editeur : Marabout (14 septembre 2011)
  • Collection : Cuisine
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 250107386X
  • ISBN-13: 978-2501073868
  • Prix au 3 juin : 9,41 Euros sur Amazon.fr

Délicieux Bento : de fabuleuses recettes pour d’adorables repas !

Présentation de l’éditeur

Les BENTO, ce sont ces sympathiques boîtes à repas dont l’idée vient tout droit du Japon. Des boîtes devenues un véritable art de vivre. Le principe : composer un menu parfaitement équilibré avec des céréales, une viande ou un poisson ainsi qu’un dessert que l’on met en scène dans une  » lunchbox « . Et c’est évidemment mieux quand c’est joli ou kawai (mignon) comme disent les Japonais. Ce livre vous propose une soixantaine d’idées de BENTO à réaliser en toutes circonstances, avec les astuces techniques permettant de réussir vos compositions. Effet garanti !


Détails sur le produit

  • Broché: 142 pages
  • Editeur : City Editions (25 août 2010)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2352884462
  • ISBN-13: 978-2352884460
  • Prix au 3 juin : 12,07 Euros sur Amazon.fr



Faut-il manger les animaux ? Jonathan Safran Foer

3062012

Présentation de l’éditeur

Comment traitons-nous les animaux que nous mangeons? Convoquant souvenirs d’enfance, données statistiques et arguments philosophiques, Jonathan Safran Foer interroge les croyances, les mythes familiaux et les traditions nationales avant de se lancer lui-même dans une vaste enquête. Entre une expédition clandestine dans un abattoir, une recherche sur les dangers du lisier de porc et la visite d’une ferme où l’on élève les dindes en pleine nature, J.S. Foer explore tous les degrés de l’abomination contemporaine et se penche sur les derniers vestiges d’une civilisation qui respectait encore l’animal. Choquant, drôle, inattendu, ce livre d’un des jeunes écrivains américains les plus doués de sa génération a déjà suscité passions et polémiques aux Etats-Unis et en Europe.

Biographie de l’auteur

Né en 1977 à Washington, Jonathan Safran Foer fait des études de lettres à Princeton. En 1999, il part pour l’Ukraine afin d’y retracer la vie de son grand-père. De ce voyage naît son premier roman, Tout est illuminé, qui devient un événement littéraire international. Il publie en 2005 son deuxième roman, Extrêmement fort et incroyablement près.

  • Broché: 362 pages
  • Editeur : Editions de l’Olivier (6 janvier 2011)
  • Collection : OLIV. LIT.ET
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2879297095
  • ISBN-13: 978-2879297095
  • Prix EUR 21,19

Source :







L'Eté sans Sida |
Bien vivre sa vie |
annalou32 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lameperdue49
| Agir et Créer en Conscience
| quelques petits remèdes nat...